occlusion dentaire

Malocclusion

L'occlusion dentaire

Jouir d’une bonne occlusion représente un élément crucial pour la santé. En effet, cela fait partie des réflexes musculaires propres à tous êtres humains, à l'instar du clignement des yeux. 

C’est quoi l’occlusion dentaire ?

On parle d'occlusion dentaire pour désigner le contact entre la rangée des dents supérieures et  inferieures (maxillaires et mandibule).
C’est un phénomène visible la plupart du temps :

- au repos ;

- lorsque la bouche est fermée ;

- lors de la déglutition, ayant lieu toutes les minutes (environ) chez l'homme.

Aussi, on observe le même phénomène au moment de la mastication des aliments ou au moment de la prise de parole. Ainsi, le positionnement et l'alignement dentaire forment un assemblage correct tel un puzzle. Ceci dit, pour une occlusion normale toutes les dents de la bouche s’emboitent sans ambage. Toutefois, l’alignement et  le positionnement dentaire n’est pas toujours conforme chez tous les individus, et cette discordance n’apparaît généralement pas sans conséquences.

A partir de quel moment consulter ? 

Comme plusieurs parties de l’anatomie humaine, la partie bucco-dentaire  peut à tout moment subir des dysfonctionnements. A partir du moment ou les formes et le positionnement des dents ne s’emboîtent pas convenablement,  on parle de malocclusion plus ou moins graves selon les cas. Les malocclusions sont souvent accompagnées des symptômes suivants : 

- Le déchaussement d’une ou plusieurs dents.
- Une usure avancée des dents dues au frottement durant la nuit. 
- Un déséquilibre de la posture des os faciaux
- Des maux de tête, migraines, douleurs posturales et dorsales. 
- Des ronflements, voire des apnées du sommeil.
- Un sommeil perturbé.

La cause des malocclusions dentaires

Les malocclusions dentaires sont en général d’origine héréditaire. C’est la raison pour laquelle vous verrez des membres d’une même famille souffrir très souvent du même problème. Par ailleurs, le développement des malocclusions est parfois lié aux éléments environnementaux comme :

- Le déplacement des dents dû au suçage de doigts sur une longue période.

- L’obstruction de voies respiratoires pouvant influer  le développement des mâchoires et des dents.

- La perte des dents suite à une maladie ou un accident

Traitement

Les personnes atteintes de malocclusion légère n’ont pas besoin de traitement. Toutefois, dans les cas beaucoup plus graves, il faut se rendre chez un orthodontiste. L’examen est délicat et l’évaluation parfois difficile. En revanche, le traitement est simple.

En fonction du type de malocclusion, votre spécialiste vous prescrira un traitement pouvant inclure :

  • Extraction de dents pour réparer un chevauchement
  • Chirurgie pour restructurer la mâchoire
  • Recours aux plaques ou fils métalliques pour maintenir l’os de la mâchoire
  • Appareil orthodontique pour réparer la position des dents
  •  
  • Conséquences si rien n’est fait !
  •  
  • Les conséquences sont diverses et variées : grincement de dents, mauvaise déglutition constatée  à long terme,  dégradation de la santé bucco-dentaire  avec des répercussions sur l'état de santé général.
  •  
  • Bon à savoir : le déséquilibre mandibulaire prolongé peut affecter la posture de l’ensemble du corps. Il est crucial de consulter votre chirurgien-dentiste pour un diagnostic.
  •  
  • En somme, l'occlusion dentaire fait partie intégrante de notre système bucco-dentaire. Ce phénomène rappelle à quel point notre corps est une machine d'une complexité étonnante qu’il faut entretenir. La santé dentaire reste nécessaire. Dans certaines cultures et croyances, les dents sont considérées comme le reflet de l'âme, il est donc crucial de les entretenir et de les faire régulièrement inspectées. Contactez votre dentiste.
×